L’histoire de la migration au Chiapas

Posté par tapachula le 28 août 2008

Il existe deux types de migrations bien distinctes au Chiapas. Certains migrants ne font que traverser cet état dans le but de se rendre au Etats-Unis. C’est l’immigration la plus connue internationalement. Et puis, il y en a une autre qui est à l’origine de la première, c’est la migration des travailleurs Centraux Américains.La migration la plus ancienne date de l’époque coloniale. Beaucoup d’indigènes descendaient des montagnes de la région pour venir travailler à la récolte du café, des bananes et autres denrées agricoles dans les plaines. Au fur et à mesure des années, les indigènes ont été contraints de laisser la place aux Guatémaltèques car ils sont devenus une main d’œuvre plus rentable et moins contraignante pour les gros propriétaires terriens. Le Chiapas est une très grande réserve agricole, c’est l’une des économies les plus importantes de la région si l’on englobe trois autres états voisins que sont Quintana Roo, Tabasco et Campeche. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’un permis spécial a été créé pour ces travailleurs. Les détenteurs de ce permis peuvent travailler et se déplacer librement dans ces quatre états. Cependant ce permis n’est que temporaire et ils doivent retourner dans leur pays une fois leurs tâches effectuées. Ces permis locaux sont énormément utilisés par ces Centraux Américains. Il existe donc un marché du travail temporaire et culturel. Mais c’est souvent par manque de ressources économiques qu’ils restent près de la frontière. Certains contournent l’utilisation de ce document en se faisant embaucher par une finca  afin de traverser légalement, et donc plus facilement, ces états très surveillés dans le but, bien entendu, de se rendre aux Etats Unis.L’autre migration découle donc de la précédente et n’a fait que s’accroitre depuis les années 80.  Les problèmes politiques liés à une précarité exponentielle poussent de plus en plus d’individus à fuir leur pays à la recherche d’une terre d’accueil plus sûr et plus stable économiquement. Les deux seuls Etats du continent qui répondent à ces conditions sont les Etats-Unis et le Canada. Cette immigration est la plus connue internationalement car elle a atteint des niveaux inégalés depuis les années 2000. Ces migrants qui ne font que traverser le Mexique sont appelés « transmigrant ». Ils n’ont aucune intention de s’installer et de travailler dans ce pays, ils veulent aller au Nord le plus rapidement possible. Plus ils passent de temps dans un endroit, plus ils deviennent vulnérables pour les trafiquants et pour les services de migration.

 

Laisser un commentaire

 

SALON DES VIGNERONS ET DES ... |
fidelite |
kass les nuts !!!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | CDI Toulouse-Lautrec
| NEW DAY RELOOKING
| Piques et répliques - 2